jueves, 17 de junio de 2010


Bien sûr, dit le renard. Tu n’es encore pour moi qu’un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n’ai besoin de toi. Et tu n’as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde…








Le Petit Prince, Antoine de Saint Exupéry

2 comentarios:

suerte dijo...

flor, me contaron lo del elfos, me paso, un beso, te mandamos al final la postal de granada? escrita y con sello, lo juro, creo que volvió a la estepa dentro la mochila de vane de regreso... tanto nadar...

bulgarcita pingos dijo...

pues a ver si coincidimos en algún momento, hermosa, que hace mil años.....